L’autisme et les TED

L’autisme est un trouble envahissant du développement (TED) caractérisé par un développement anormal ou déficient, manifesté avant l’âge de trois ans, avec une perturbation caractéristique du fonctionnement dans chacun des trois domaines suivants : interactions sociales réciproques, communication, comportements au caractère restreint et répétitif.

SASHA : association enfance handicapée

Les troubles du spectre autistique (TSA) comprennent ainsi trois grandes catégories de diagnostics :
• le trouble autistique en tant que diagnostic clinique distinct (parfois encore appelé autisme infantile, voire autisme de Kanner) ;
• le syndrôme d’Asperger, avec des délais marqués dans le développement cognitif et du langage mais des îlots de compétences. Ces compétences peuvent impressionner grandement et conduire parfois à la réussite professionnelle en mathématiques, physique, informatique etc ;
• le diagnostic de trouble envahissant du développement non spécifié, lorsque tous les critères diagnostics du syndrome d’Asperger ou de l’autisme ne sont pas observés.
Les caractéristiques de l’autisme sont variables. Les manifestations peuvent aller du mutisme partiel ou total à l’hyperactivité à l’hypoactivité, de l’agressivité à l’automutilation, voire de l’insensibilité à la douleur. Ces syndromes peuvent aussi être associés à des mouvements stéréotypés, des problèmes métaboliques et des difficultés à s’adapter aux changements de l’environnement. Les signes apparaissent généralement avant l’âge de trois ans.

Les origines de cette pathologie et les mécanismes biologiques, génétiques, psychiatriques pouvant être responsables de l’autisme sont à ce jour encore méconnus. La grande diversité des troubles du spectre autistique demande des accompagnements variés. Toutes auront besoin d’un diagnostic et d’une évaluation, d’un accompagnement éducatif, rééducatif et social et/ou de soins médicaux spécialisés.

Selon les différentes sources, le nombre d’autistes en France est estimé entre 60 000 et 120 000 personnes, avec une proportion de 3 ou 4 garçons pour une fille.

Plusieurs méthodes d’accompagnement parfois controversées existent. Le MAKATON (aide à la communication et au langage), la méthode TEACCH (structuration de l’espace et du temps), la méthode ABA (structuration du comportement) et le PECS (communication par l’échange d’images) sont les plus courantes.

Découvrez les autres handicaps

Publicités